Quelques conseils de base

 

 

Pour maintenir des espèces du Lac Victoria dans de bonnes conditions, quelques règles simples sont à respecter :

 

         - ne pas mettre d’espèces du même groupe ensemble afin d’éviter les hybridations.

 

         - offrir aux « locataires » des bacs allant de 1 mètre, (pour les espèces les plus petites et les plus calmes : groupes des mangeurs de zooplancton et des détritivores) à 2 mètres (pour les grosses espèces agressives : groupe des racleurs d’algues).

 

         - disposer de nombreuses caches dans les deux coins opposés du bac, celles-ci étant séparées par une bande de sable, afin d’offrir une échappatoire aux poissons dominés.

 

         - si vous disposez de plusieurs mâles, ne pas en mettre deux dans un même bac, au minimum trois et leur fournir des femelles en nombre suffisant (1 mâle pour 2 femelles).

 

         - lors de vos achats, les poissons stressés n’afficheront aucune couleur. Ce n’est qu’après une dizaine de jours (voire plus pour certains) qu’ils s’épanouiront pleinement. Il en va de même pour des poissons dominés.

 

         - en cas d’introduction d’une nouvelle espèce dans un bac déjà peuplé, modifier le décor pour désorienter les autres poissons et permettre une acclimatation en douceur.

 

         - les plantes ne sont pas incompatibles avec les cichlidés du lac Victoria : crinium, anubia et grosses vallisnéria pourront être tenus.

 

         - exiger de connaître le lieu de collecte des poissons afin d’établir un recensement exact de la localisation de chaque espèce.

 

         - enfin, il est temps de faire cesser la rumeur selon laquelle les cichlidés du lac Victoria sont des « tueurs ».

Des maintenances notamment avec des labidochromis caeruleus, qui sont la douceur même, ont déjà été effectué et jamais il n’y a eu de problèmes à déplorer.

De même, les bacs spécifiques Victoria sont réalisables à condition de bien sélectionner les espèces mises en communauté.

 

Notre but est de développer correctement leur présence dans l’hexagone, de les maintenir dans de bonnes conditions et d’échanger notre « petit savoir » sur les espèces.

Si vous êtes intéressé par ces cichlidés autant passionnant par leurs coloris que par leur comportement, n’hésitez pas à vous joindre à notre groupe en nous contactant !!